Retrouvez nos produits
approuvés contre la COVID-19

*L’offre de produits sera régulièrement mise à jour selon la disponibilité. Notre plan de pandémie prévoit également de desservir en priorité les clients les plus à risque.

Passer une commande

En raison de la pandémie de COVID-19 qui sévit actuellement, nous faisons face à un volume de commandes très élevé de même qu’à des délais de livraison inhabituels. Nous redoublons d’efforts afin de mettre en place des mesures supplémentaires pour améliorer la situation et répondre à la demande.

Si vous souhaitez devenir un nouveau client, nous communiquerons avec vous dans les meilleurs délais, aussitôt que nous serons en mesure de vous servir. Merci de votre compréhension et de votre patience.

Consulter le catalogue en ligne
Accéder au site transactionnel
Devenir client

Foire aux questions : Nos experts vous répondent

Puisque ce coronavirus est nouveau et évolue rapidement, notre foire aux questions, développée par nos experts, sera mise à jour régulièrement. Consultez-la fréquemment pour trouver réponse à vos questions.

Symptômes et traitement

En décembre 2019, un nouveau virus de la famille des coronavirus, nommé initialement 2019‑nCoV, a été détecté dans la ville de Wuhan en Chine. Ce virus porte désormais le nom de SARS‑CoV‑2. La maladie associée à ce virus est la COVID‑19.

Depuis, une transmission personne à personne a été confirmée et le virus a été retrouvé dans de nombreux pays dans le monde. L’organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré l’épidémie du coronavirus COVID-19 comme une pandémie.

Le nouveau coronavirus (COVID-19) peut entraîner des symptômes très légers à graves, incluant de la fièvre et/ou de la toux, des difficultés respiratoires (essoufflement) et autres symptômes d’infection des voies respiratoires supérieures. Des complications associées au COVID-19 peuvent inclure des affections graves, comme une pneumonie ou une insuffisance rénale et, dans certains cas, la mort.

L’organisation mondiale de la santé indique que les symptômes peuvent apparaître en 2 jours seulement ou en 10 à 14 jours après l’exposition à une personne infectée au COVID-19. Cette période pourra être précisée au fur et à mesure de la publication de nouvelles informations.

Actuellement, il n’existe aucun traitement antiviral spécifique pour le COVID-19. Toutefois, plusieurs symptômes peuvent être traités, le traitement est donc basé sur l’état clinique du patient.

Si les symptômes sont pires que ceux d’un rhume standard ou qu’ils durent plus longtemps que d’habitude, consultez votre professionnel de la santé. Si vous avez besoin de soins médicaux immédiats, appelez le 911 et mentionnez vos antécédents de voyage et vos symptômes.

Non. La plupart des personnes atteintes d’une maladie humaine courante à coronavirus se rétabliront d’elles-mêmes.

Il n’y a aucune raison de porter un masque si vous êtes en bonne santé. Il y a peu de preuves que le port d’un masque en public empêche une personne en bonne santé de tomber malade. Le port du masque peut donner une fausse impression de sécurité et peut même augmenter le risque, alors que les gens vérifient continuellement leurs masques et se touchent le visage sans s’être lavé les mains au préalable. Si vous êtes malade, le port d’un masque vous permet d’éviter de transmettre des maladies à d’autres personnes.

Le COVID-19 est diagnostiqué par un professionnel de soins de santé sur la base des antécédents de voyage, des symptômes et des tests de laboratoire du patient.

Le coronavirus se transmet par l’intermédiaire d’une personne infectée :

  • Les gouttelettes se répandent lorsqu’une personne tousse ou éternue.
  • Des contacts personnels étroits, comme le fait de se toucher ou de se serrer la main
  • Toucher un objet ou une surface portant le virus, puis se toucher la bouche, le nez ou les yeux avant de se laver les mains

Prévention et risques

Hygiène des mains

  • Lavez-vous les mains souvent avec de l’eau et du savon pendant au moins 20 secondes, surtout après avoir été aux toilettes et après avoir manipulé des aliments
  • Utilisez un assainissant pour les mains à base d’alcool si vous n’avez pas accès à du savon et à de l’eau
  • Évitez de vous toucher les yeux, le nez ou la bouche sans vous être d’abord lavé les mains
  • Pour l’assainissement des mains, Santé Canada recommande d’utiliser un produit ayant un NPN et contenant entre 60 et 80 % d’alcool .

Étiquette respiratoire

Pour empêcher la propagation de germes qui peuvent rendre d’autres personnes malades, vous devez toujours vous couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir lorsque vous toussez ou éternuez de même que jeter votre mouchoir usagé dans une poubelle. Si vous n’avez pas de mouchoir, toussez ou éternuez dans la partie supérieure de votre manche et non dans votre main.

Nettoyage environnemental

L’OMS estime que le virus COVID-19 peut vivre jusqu’à 9 jours sur les surfaces environnementales. Nettoyez fréquemment les surfaces fréquemment touchées avec un désinfectant approuvé. Santé Canada recommande un désinfectant avec une allégation virucide générale. Les surfaces fréquemment touchées incluent:

  • Poignées de porte
  • Interrupteurs
  • Mains courantes
  • Boutons d’ascenseur
  • Téléphones
  • Éviers et robinets
  • Cabines de toilettes et distributrices
  • Machines distributrices automatiques
  • Surfaces de préparation des aliments
  • Tables et chaises de salle de pause, restaurant et café
  • Micro-ondes, réfrigérateur et appareils de cuisine
  • Cafetières
  • Boutons de commande de photocopieuse, imprimante et télécopieur
  • Poignées d’armoires et de tiroirs de classeurs
  • Bras de chaise
  • Bureaux
  • Comptoirs
  • Surfaces de la réception et du hall d’entrée
  • Contrôles des équipements
  • Fauteuils roulants et marchettes
  • Claviers et souris d’ordinateur
  • Télécommandes
  • Équipement de loisir
  • Jouets

Distanciation sociale

Évitez les poignées de main et les salutations qui exigent un contact étroit.

Évitez tout contact avec des personnes malades et gardez une distance de 2 mètres avec toute personne que vous suspectez être malade.

Évitez de rendre visite aux personnes dans les hôpitaux ou les centres de soins de longue durée si vous êtes malade.

Demeurez à la maison si vous êtes malade

Restez à la maison lorsque vous êtes malade. Staying home helps prevent spreading your illness to others. Les jeunes enfants, les personnes âgées de 65 ans et plus et celles qui sont immunodéficientes sont plus à risque de contracter des maladies sévères et même de mourir de virus courants, tels que l’influenza (la grippe).

La toux peut faire sortie des milliers de petites gouttelettes de salive pouvant propager des germes. En fait, 3 000 gouttelettes sont expulsées en une seule toux, et certaines d’entre elles peuvent quitter votre bouche à une vitesse allant jusqu’à 80 km/h. Les éternuements sont encore pires que la toux pour la propagation des germes, puisqu’ils peuvent produire jusqu’à 40 000 minuscules gouttelettes de salive pouvant sortir de votre nez et de votre bouche à plus de 320 km/h. En couvrant votre toux et vos éternuements, vous pouvez ainsi contribuer à prévenir la propagation des germes à d’autres personnes. N’oubliez pas non plus de vous laver les mains après avoir toussé ou éternué.

Rappelez-vous :

  • Toussez ou éternuez dans un mouchoir en papier ou dans la courbure de votre bras, jamais dans votre main.
  • Jetez les mouchoirs que vous avez utilisés le plus rapidement possible dans une poubelle avec sac, puis lavez-vous les mains.

L’Organisation mondiale de la santé écrivait sur le sujet :

« On ne sait pas avec certitude combien de temps le virus responsable de la COVID-19 survit sur les surfaces mais il semble qu’il se comporte comme les autres coronavirus. Les études (et les informations préliminaires sur la COVID-19) tendent à montrer que les coronavirus peuvent persister sur les surfaces quelques heures à plusieurs jours. Ceci peut dépendre de différents paramètres (p. ex. le type de surface, la température ou l’humidité ambiante). »

 Le 17 mars 2020, The New England Journal of Medecine publiait un article traitant de la stabilité du SARS-CoV-2 (COVID-19) et du SARS-CoV-1. Selon l’article, le temps de demi-vie de la COVID-19 sur différents matériaux se résumait comme suit :

Conditions

Temps de demi-vie
(minutes)
Cuivre 46
Gouttelettes aérosol 66
Carton 210
Acier inoxydable 338
Plastique

409

Approvisionnement et distribution

Notre équipe de la chaîne d’approvisionnement suit de près la situation tant au niveau des produits finis que des matières premières. En cas de problèmes d’approvisionnement, certains substituts sont actuellement disponibles et la recherche d’autres produits de substitution se poursuit.

  • Nous avons augmenté les stocks de sécurité des produits et matières premières clés provenant de pays touchés afin de maintenir notre niveau de service et de réduire les commandes en suspens.
  • Nous avons mis à profit notre réseau mondial afin de nous approvisionner dans d’autres régions selon les besoins.
  • Nous surveillons activement la demande et les stocks de produits clés.
  • Nous avons adapté nos usines de production afin de gérer les augmentations de demandes pour certains produits ciblés.
  • Notre usine travaille activement afin de rendre disponibles des produits de remplacement au niveau de la désinfection des mains et des surfaces afin de pallier les ruptures de stock provenant de nos fournisseurs de produits de distribution.

Nous avons plusieurs succursales d’un bout à l’autre du Canada qui se penchent sur des initiatives locales. De plus, nous travaillons également sur des solutions corporatives. Dans l’éventualité de problématiques majeures pour une région spécifique, d’autres succursales pourront venir en appui.

L’approvisionnement de la majorité des ingrédients dans nos formules peut se faire auprès de nos fournisseurs principaux. Ces mêmes ingrédients peuvent être disponibles auprès de fournisseurs secondaires qui ont déjà passé par le processus d’approbation interne. Dans le cas d’une problématique majeure, des produits substituts peuvent être envisagés.

Pour la liste complète des produits pouvant être utilisés contre le COVID-19, veuillez consulter notre site Web https://b2b.sanimarc.com

  • Nous avons mis en place des initiatives corporatives afin d’assurer la sécurité de nos employés et de poursuivre nos opérations à travers le pays.
  • Sani Marc tient à vous assurer que nous avons mis en place des plans d’urgence pour atténuer autant que possible toute perturbation de l’approvisionnement en matières premières pour nos produits fabriqués en interne. À l’heure actuelle, nous nous attendons à une perturbation minimale ou nulle de l’approvisionnement en matières premières ou en composantes

Nous demandons à nos clients de planifier leurs commandes à l’avance, considérant que les délais peuvent être affectés.

À l’heure actuelle, aucun manufacturier de produits de nettoyage sérieux ne peut garantir l’absence de la COVID-19 dans ses produits pour les raisons suivantes :

  1. L’équipement nécessaire pour effectuer ce type d’analyse n’est pas disponible et il serait techniquement impossible de vérifier l’ensemble des produits qui sont fabriqués;
  2. Même si cela était possible, il serait impossible de garantir que ces produits ne soient pas contaminés lors du transport.

En contrepartie, Sani Marc a établi des règles strictes réduisant au minimum les risques de contamination de ses produits :

  1. Seul le personnel essentiel à la production est présent dans nos locaux. Tout le personnel pouvant effectuer du télétravail doit travailler de chez lui;
  1. Les membres du personnel à risque (de retour de voyage, en contact avec des personnes malades, etc.) ou présentant des symptômes suspects ont reçu l’ordre de ne pas se présenter au travail et doivent aviser immédiatement leur supérieur immédiat afin de gérer les risques de contamination;
  1. Tous les points critiques sont régulièrement nettoyés et désinfectés afin de limiter les risques de contamination.
  2. Tous nos équipements nécessaires à la production sont nettoyés afin de prévenir les risques de contamination.

Nous tenons à souligner que la grande majorité des produits que nous fabriquons ne sont pas un milieu propice pour la famille des coronavirus.

Sani Marc travaille intensivement pour améliorer son offre de services. Actuellement, nous disposons de différents outils pour combattre la COVID-19. Nous vous recommandons de consulter votre représentant pour connaître les options qui vous sont offertes.

Plusieurs personnes sont tentées de fabriquer leur propre produit afin de déjouer les risques de rupture de stock.

Comme manufacturier de produits, nous avons le plein contrôle sur nos fabrications. Pour le moment, notre réseau d’approvisionnement ainsi que nos capacités de production nous permettent de penser que nous pouvons répondre aux demandes de nos clients à condition que celles-ci soient raisonnables.

Nous décourageons toute initiative de fabrication artisanale pour différentes raisons, dont les suivantes :

  • Risque d’accident en manipulant des matières inflammables et émanant des vapeurs nocives lorsque manipulées en grande quantité;
  • Aucune garantie d’efficacité des produits;
  • Aucun contrôle de la qualité.

L’Organisation mondiale de la santé a écrit à ce sujet le texte suivant :
« Oui. La probabilité qu’une personne infectée contamine des marchandises est faible, tout comme le risque de contracter le virus responsable de la COVID-19 par contact avec un colis qui a été déplacé, qui a voyagé et qui a été exposé à différentes conditions et températures. »

Secteur agroalimentaire

Les assainisseurs et désinfectants généralement utilisés dans l’industrie agroalimentaire sont des produits puissants et efficaces pour contrôler les microorganismes pathogènes et nuisibles retrouvés dans l’industrie. Leur efficacité n’a malheureusement jamais été évaluée sur la COVID-19.

Au Canada, Santé Canada réglemente l’utilisation des désinfectants pour surfaces dures (produits à DIN) ainsi que des assainisseurs à mains (produits avec un NPN). Il en fait également l’évaluation scientifique.

La COVID-19 est un virus émergent et il n’existe pas pour le moment de désinfectant possédant une allégation spécifique pour celle-ci.

Suite à l’évaluation de la situation, Santé Canada a statué que les désinfectants possédants un DIN et ayant une allégation de virucide général et/ou une allégation spécifique au coronavirus sont considérés efficaces pour détruire la COVID-19 et peuvent être utilisés sur les surfaces dures à condition qu’ils soient appliqués en conformité avec les instructions sur l’étiquette.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le principal risque de transmission de la COVID-19 reste la contamination de personne à personne. Le risque de transmission de la COVID-19 par des surfaces infectées est aussi probable.

Par mesure de sécurité, nous recommandons de nettoyer et désinfecter les aires communes en portant une attention particulière aux surfaces fréquemment touchées (téléphone, interrupteurs, ordinateur, table de travail, etc.). Voici quelques exemples d’aires de travail plus à risque :

• Salles de pause;
• Salles de bains;
• Vestiaires;
• Bureaux;
• Salles de réunion ou autre.

Ces lieux devraient être nettoyés et désinfectés de façon régulière avec des produits efficaces pour détruire la COVID-19.

Selon la FDA, il n’y a aucune indication permettant d’associer la transmission de la COVID-19 à la nourriture ou des emballages de nourriture.

Ainsi, si les procédures de nettoyage et d’assainissement de nos clients permettent d’atteindre les standards recherchés, nous recommandons de continuer celles-ci comme à l’habitude.

Une attention particulière doit être apportée afin de limiter l’accès aux aires de production au personnel minimal seulement.

Un respect strict des règles d’hygiène de base et le port des équipements de protection doivent être scrupuleusement observés.

Nous déconseillons l’utilisation massive de désinfectants adaptés à l’éradication de la COVID-19 dans les aires de production étant donné que les procédures déjà mises en place permettent d’atteindre les objectifs de qualité et assurent la sécurité des employés.

Dès que l’information est disponible, il faut s’assurer que l’employé soit pris en charge par les autorités compétentes et aviser toute personne ayant pu avoir des contacts avec celui-ci. Le personnel pouvant potentiellement avoir été contaminé doit être géré en conformité avec les directives gouvernementales.

Tous les produits fabriqués ayant pu être contaminés doivent être isolés. L’innocuité des aliments doit être évaluée en conformité avec les directives de Santé Canada et de l’ACIA.

Nous recommandons d’effectuer les opérations de nettoyage et d’assainissement comme à l’habitude.

Dans ce cas, on peut appliquer de façon très localisée sur les surfaces à contacts répétitifs que cet employé aurait utilisées (écran tactile, boutons d’activation, espace de travail, etc.), un désinfectant adapté à l’éradication de la COVID-19. Cette mesure vous assure une sécurité supplémentaire. Ces désinfectants doivent être appliqués en conformité avec le mode d’emploi et doivent être utilisés de façon très localisée.

Gardez en mémoire que les risques de transmission de la COVID-19 par la nourriture sont très faibles. L’utilisation massive de ces produits peut causer des problèmes de corrosion ou de santé et sécurité.

Si vous avez des questions complémentaires, n’hésitez pas à communiquer avec votre directeur de comptes.

Selon la FDA, il n’y a aucune indication permettant d’associer la transmission de la COVID-19 à la nourriture ou des emballages de nourriture. Les procédures (T.A.T.C.) normalement utilisées pour le nettoyage et l’assainissement par N.E.P. vous permettent d’atteindre les standards recherchés et assurent la sécurité de vos employés. Nous recommandons donc de continuer celles-ci comme à l’habitude.

Un respect strict des règles d’hygiène de base et le port des équipements de protection doivent être scrupuleusement observés lors de toute opération manuelle.
Une attention particulière doit être apportée afin de limiter l’accès des équipements au personnel autorisé et formé seulement.

Nous déconseillons l’utilisation massive de désinfectants adaptés à l’éradication de la COVID-19 dans les systèmes N.E.P. ou de trempage. Ces produits virucides doivent généralement être utilisés à des concentrations très élevées. La majorité de ceux-ci sont des oxydants très puissants et risquent de corroder les équipements de production de façon irréversible.

En effet, ces produits ne sont pas adaptés pour les systèmes de nettoyage en place de votre usine et ne sont généralement pas compatibles avec ceux-ci. Un produit virucide ne devrait être utilisé que de façon très localisée sur les pièces qui auraient été manipulées par une personne infectée.

Piscine & Spa

Les coronavirus sont typiquement sensibles aux effets du chlore. Les concentrations de désinfectants à base de chlore ou les autres traitements oxydants utilisés pour traiter l’eau des piscines et des spas, tels que prescrits par les réglementations nationales et provinciales, sont en mesure d’inactiver le virus de la COVID-19 dans l’eau.

Le risque de transmission de la COVID-19 est lié à la proximité étroite avec une personne malade ou au contact avec des surfaces contaminées par une personne malade. Il n’y a pas d’évidence de risque de transmission de la COVID-19 par l’eau de baignade

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), pour une désinfection efficace, il devrait y avoir un résidu de concentration de chlore libre ≥ 0,5 mg par litre d’eau à un pH <8,0 pendant au moins 30 minutes.

Les concentrations de chlore prescrites par les réglementations nationales et provinciales canadiennes pour les piscine et spas privés se situent entre 1 à 3 mg de chlore libre par litre d’eau et donc sont en tout temps à un niveau supérieur au minimum requis pour inactiver le virus de la COVID-19 dans l’eau.

Il est sécuritaire d’utiliser sa piscine ou son spa privé en autant que la baignade se fasse en respectant toutes les règles de distanciation sociale et toutes les mesures prises par les autorités locales de santé publique. Le risque de transmission de la COVID-19 est lié à la proximité étroite avec une personne malade ou au contact avec des surfaces contaminées par une personne malade.

Pour plus de renseignements, veuillez consulter les ressources disponibles sur le site de l’Agence de la santé publique du Canada : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/2019-nouveau-coronavirus/ressources-sensibilisation.html